Projet de catégorie 2: " Projet pour le Développement de la Filière Cuirs et Peaux au Niger ".

L’objectif global du projet est d’accroitre la contribution de la filière des cuirs et peaux au développement économique et social afin de réduire la pauvreté. De manière spécifique le projet vise l’amélioration de la compétitivité des cuirs et peaux à travers un renforcement des capacités des acteurs intervenant dans la chaine de valeur. Il s’articule autour de huit (8) résultats :

Résultat 1 : Des cuirs et peaux sont disponibles en quantité et en qualité suffisante ;

Résultat 2 : Le dispositif de collecte, de traitement, de conservation et de transformation des cuirs et peaux est renforcé ;

Résultat 3 : Les capacités des tanneries modernes vis-à-vis de la demande (nationale, régionale et Internationale) sont renforcées ;

Résultat 4 : L’évolution du tannage traditionnel vers une production semi industrielle est soutenue

Résultat 5 : Un plan de mise à niveau du centre des métiers du cuir de Niamey comme centre national et régional de formation est élaboré ;

Résultat 6 : Un cadre règlementaire et d’appui pour permettre la production et l’exportation des produits à forte valeur ajoutée est élaboré ;

Résultat 7 : Les risques de dégradation et de propagation de maladies sont réduits ;

Résultat 8 : La coordination et la gestion du Projet sont améliorées.

La situation de l’exécution du projet  se présente comme suit :

Résultat 1: Des cuirs et peaux sont disponibles en quantité et en qualité sur le marché

R1A1 : Réduire le marquage à feu des animaux

Unité

Prévision

Réalisation

R1A1.1 : Développer les matériaux didactiques de vulgarisation

KIT

100

 800

R1A1.2 : Organiser des ateliers et des séances de concertations avec les acteurs institutionnels clés

atelier

5

 5

R1A1.3 : Développer et exécuter un plan de mise en œuvre d’un système de vulgarisation avec des partenaires institutionnels liés à la filière.

Plan

1

 0

R1A14 Former les acteurs institutionnels clefs à l’utilisation des boucles auriculaires

Formation

6

 6

 

Au titre de l’activité R1A1, un total de 800 affiches ont été diffusées dans les sept régions ayant bénéficié des interventions du projet. Comme prévu, cinq ateliers/séances de concertation ont été tenues avec les acteurs institutionnels, mais aucun plan de mise en œuvre d’un système de vulgarisation n’a été formellement élaboré.

Le marquage des animaux au feu est très profondément ancré dans les traditions des éleveurs, notamment en zone pastorale. Très visible, ne nécessitant aucun équipement spécial et sans coût pour l’éleveur, il permet de reconnaitre de loin, le clan et/ou la famille à laquelle appartient l’animal marqué. Son abandon ne peut être envisagé que dans le long terme, suite à un long travail de sensibilisation.

Le Projet a organisé deux ateliers à Zinder pour les régions de Diffa, Maradi et Zinder et à Tahoua pour les régions d’Agadez, Tahoua et Dosso. Les entretiens de la mission avec quelques éleveurs formés et équipés pour le bouclage à l’aide de boucles auriculaires semblent indiquer que pour l’instant, le taux d’adoption est très faible.

R1A2: Améliorer les conditions d’abattage et de la qualité des cuirs et peaux dans les abattoirs

Unité

Prévision

Réalisation

R1A2.1 : Mener des actions de sensibilisation des producteurs des cuirs (bouchers, apprentis, chevillards)

Séance

10

 10

R1A2.2 : Organiser des concours d’habillage dans les abattoirs et tueries

Concours

20

 0

R1A2.3 : Equiper les abattoirs en petits matériels de dépouille.

kit

60

 310

 

Des actions de sensibilisation ont été menées au niveau des abattoirs. Les abattoirs ont effectivement été équipés et les apprentis bouchers chargés des activités de dépouille ont été sensibilisés et dotés de 310 kits pour une prévision de 60 soit un taux de réalisation de 517%.

R2 : Le dispositif de collecte, de traitement, de conservation et de transformation des cuirs et peaux est renforcé

R2A1 : Construire et équiper les comptoirs de collecte et de conservation des cuirs et peaux

Unité

Prévision

Réalisation

R2A1.1 : Construction des comptoirs

comptoir

3

4

R2 A1.2 : Equiper les comptoirs 

comptoir

3

4

 

Quatre comptoirs ont été construits et équipés par le projet, à Niamey, Dosso, Zinder et Tahoua, mais jusqu’au passage de la mission d’évaluation finale, seul celui de Zinder a mené quelques activités sporadiques. En plus du manque d’eau, d’électricité et de l’éloignement[1], la mission a noté une faiblesse de l’ingénierie sociale pour accompagner les investissements physiques.

R2A2 : Renforcer les capacités des collecteurs des cuirs et peaux

Unité

Prévision

Réalisation

R2A2.1 : Formation des collecteurs sur les techniques de conservation et de classement des cuirs et peaux 

formation

8

 8

R2 A2.2 : Equipement des collecteurs en petits matériels de travail adéquats

kit

160

 275

Les collecteurs ont effectivement été formés et équipés. Cependant, compte tenu des retards enregistrés dans la construction et l’opérationnalisation des comptoirs, l’impact des appuis fournis par le Projet n’est perceptible qu’à Maradi où le comptoir, réhabilité, équipé par le projet est opérationnel.

 

R2A2. Equiper la coopérative des handicapés maroquiniers de Tahoua

Unité

Prévision

Réalisation

R2A2.1: Equipement de la coopérative des handicapés maroquiniers de Tahoua

Kit

12

12

R2A3 Renforcer les capacités des femmes artisanes en maroquinerie et en bijouterie

   

 

R2A3.1 : Formation des femmes artisanes sur la maroquinerie et la bijouterie

Formation

8

 16

R2 A3.2 : Equipement des Groupements féminins des femmes artisanes en matériels de travail adéquats

Kit

8

 16

Douze membres de la coopérative des handicapés maroquiniers de Tahoua ont reçu une formation de douze (12) jours en Septembre 2017, dont un (1) sur l’utilisation des machines à coudre électrique. Ils ont ensuite été équipés en matériel technique en Mars 2018.

 

R3: Les capacités des Tanneries modernes vis-à-vis de la demande (nationale, régionale et internationale) sont renforcées

R3A1. Améliorer les capacités de tannage industriel

Unité

Prévision

Réalisation

R3A1.1 Sensibiliser les tanneurs sur la demande du marché international

Séance

10

 10

R3A1.2 Définir un programme de formation des cadres techniques et de gestionnaires des tanneries

Etude

1

 0

R3A1 3 Organiser des ateliers de formation des tanneurs sur les techniques de tannage écologiques 

Atelier

12

 60

R3A1 4 Réhabiliter et équiper les tanneries en matériel et produits de tannage locaux

Equipement

5

 3

Programmée pour la deuxième quinzaine du mois de Décembre 2017, la sensibilisation des tanneurs sur la demande du marché international n’a finalement pas été réalisée jusqu’à la fin du Projet.

 

L’élaboration d’un programme de formation des cadres techniques et de gestionnaires des tanneries devait etre financée sur les fonds de contrepartie qui n’ont pas été libérés.

Le projet a financé l’organisation des ateliers de formation de 60 tanneurs sur les techniques de tannage écologiques (végétal sans odeur).

Des travaux de réhabilitation ont été financés par le projet au niveau des tanneries de Niamey et Tahoua. Les tanneries de Tamaské et Magaria Makera n’ont bénéficié d’aucune réhabilitation mais 90 tanneurs ont été formés sur le tannage écologique (au végétal) sans odeur et la fixation des couleurs des peaux. La mission d’évaluation a rencontré à Niamey, Zinder et Tahoua certains tanneurs ayant bénéficié de la formation. Tous affirment avoir une bonne maitrise de la technique mais faute de demande pour cette gamme de produits, ils continuent à produire comme par le passé.

Le centre de tri des cuirs et peaux de la tannerie moderne de Maradi était en construction au passage de la mission le 29 octobre 2018.

R3A.2 Réaliser des actions de promotion et de marketing

Unité

Prévision

Réalisation

R3A2.1 Organiser des voyages d’étude pour les professionnels des cuirs et peaux

Voyage

3

 3

R3A2.2 Organiser la participation des acteurs de la filière à des foires et autres manifestations nationales et internationales

Foire

2

 6

R3A2.3 Appuyer le système d’information sur les cuirs et peaux, l’industrie et le mettre en réseau avec les autres sites régionaux et internationaux (ASOC, LEATHER LINE)

SIM

1

 1

R3A2.4 Réaliser des affiches, brochures, dépliants sur les produits artisanaux à base des cuirs

kit

3 000

 1000 dépliants, 3000 Posters, 3000 brochures, et 3 Affiches sur bâche (Kakemono) sur les produits artisanaux à base des cuirs conçus et reproduits.

25 plaques et panneaux de signalisation et 1000 autocollants réalisés et mis en place

R3A2.5 Réaliser et diffuser un film documentaire sur la production et la valorisation des cuirs et peaux au Niger

film

1

 1

R3A2.6 Elaborer des guides de bonnes pratiques en matière des cuirs et peaux

guide

1

 1

R3A2.7 Organiser des missions de prospection commerciale

mission

1

 1

R3A2 8 Organiser des visites d’échange inter OP

visite

2

 2

R3A2 9 Renforcer la participation des femmes artisanes dans les manifestations commerciales nationales et internationales

Voyage

5

 5

Trois voyages d’études ont été réalisés dont deux au Maroc (Casablanca et Marakesh) sur le tannage et un en Tunisie pour la chaussure et en Inde pour les acteurs de la filière cuirs et peaux. Les relations d’affaires qui ont été nouées au cours de ces déplacements se sont notamment concrétisées à travers les exportations de peaux tannées par la Sahélienne des cuirs et peaux de Maradi vers l’Inde.

Les activités ci-après ont été financées par le projet dans le cadre de l’appui au système d’information sur les cuirs et peaux :

  • La Collecte, le traitement et l’analyse des données sur les cuirs et peaux (présentations, ventes, prix, qualité) au niveau de l’ensemble des marchés suivis par le SIM bétail ;
  • La Diffusion hebdomadaire de l’information sur le prix des cuirs et peaux par radio et GSM ;
  • La Mise à jour du répertoire des acteurs de la filière cuirs et peaux au niveau des huit régions du pays ;
  • La Création d’une base des données spécifiques sur les cuirs et peaux.

Le Projet a par ailleurs financé la réalisation et la mise en place de 4000 affiches, brochures, dépliants sur les produits artisanaux à base des cuirs.

Un film documentaire et des guides de bonnes pratiques en matière des cuirs et peaux ont été produits et diffusés. Il a également financé cinq (5) voyages d’études pour des femmes artisanes, contribuant ainsi au renforcement de leur dans les manifestations commerciales nationales et internationales.

Dans le même ordre, un appui a été apporté à 200 artisans dont 70 femmes (location stands, transport produits, communication) pour participer aux foires de Paris (27 avril au 8 mai 2017), Marseille (22 septembre au 02 octobre 2017) et Chennai en Inde (23 au 29 Mars 2018). Des relations d’affaires ont été nouées à cette occasion.

 

R3A3 : Assurer la communication sur le projet

R3A3.1 : Réalisation des affiches, brochures, dépliants sur les produits artisanaux à base des cuirs : cette activité a été realisée : 1000 dépliants, 3000 Posters, 3000 brochures, et 3 affiches sur bâche (Kakemono) sur les produits artisanaux à base des cuirs ont été conçus et reproduits. Par ailleurs, 25 plaques et panneaux de signalisation et 1000 autocollants ont été réalisés et mis en place.


R4: L’évolution du Tannage traditionnel vers une production semi industrielle est soutenue

R4A1 Identifier et équiper les unités de tannage traditionnel

Unité

Prévision

Réalisation

R4A1.1 Etablir un état des lieux des unités de tannage traditionnels et des artisans 

Etude

1

 1

R4A1.2 Equiper les unités de tannage traditionnel 

Kit

600

 670

R4A1.3 Déterminer les groupes péri urbains éligibles au programme 

Enquête

1

 1

R4A1.4 Appuyer la création des organisations des professionnels de la filière

Appui

50

 50

R4A1.5 Former des organisations des professionnels de la filière à la vie associative

Formation

5

 5

R4A1.6 Concevoir un modèle de tannerie semi industriel péri urbain

Construction

1

 2

R4A17 Mettre en place des bassins d’épuration, de traitement et recyclage des eaux usées

Bassin

5

 3

 

R4A2 : Sélectionner et former les artisans tanneurs sur les techniques de production, de contrôle de la qualité et sur la gestion de l’administration

Unité

Prévision

Réalisation

R4A2.1 Organiser et exécuter les ateliers de formations sur le tannage au moyen des produits végétaux 

atelier

5

 5

R4A2.2 Former les artisans sur l’utilisation des outils de gestion

formation

5

 5

R4A2.3 Réaliser des infrastructures d’appui à la production et à la commercialisation des cuirs et peaux

bâtiment

5

 2

 

R4A2.1 : Organisation et exécution des ateliers de formations sur le tannage au moyen des produits végétaux. L’activité a été réalisée: 60 tanneurs dont 30 de Tahoua et 30 de Niamey ont été formés sur les techniques de tannage sans odeur pendant deux semaines.

R4A2.2 : Formation des artisans à l’utilisation des outils de gestion

Au total, 27 gestionnaires et trésoriers dont 17 femmes des 8 groupements de femmes maroquinières et des 5 comptoirs des cuirs et peaux ont été formés sur les outils de gestion. La mission d’évaluation a rencontré à Niamey, Dosso et Tahoua un certain nombre de femmes ayant bénéficié de cette activité. Il ressort des entretiens que le niveau des femmes (analphabètes), la durée de cette formation (6 jours), le contenu théorique des thèmes et les supports utilisés pour la formation n’ont pas permis à la pluspart des bénéficiaires de tirer profit de cette activité. Par contre la formation a permis de renforcer les acquis des gestionnaires de la tannerie de Gamkallé et du comptoire des cuirs et peaux de Maradi qui ont un niveau plus élevé et qui avaient bénéficié d’autres formations par ailleurs.

 

R4A1.1 : Etablissement d’un état des lieux des unités de tannage

L’étude a été réalisée en Avril 2018. Elle a établi une typologie des tanneries du Niger en trois grandes catégories :

  • Les tanneries industrielles au nombre de trois dont deux en activité ;
  • Les tanneries artisanales aménagées au nombre de quatre. Elles ont bénéficié de l’appui d’un projet financé par le Grand-Duché du Luxembourg en termes d’infrastructures et de renforcement des capacités techniques et de gestion ;
  • Les tanneries artisanales non aménagées qui ont peu ou pas bénéficié d’appui extérieur. Leur spécificité au plan social dans les régions de Dosso et Tillabéry ressort dans ce rapport. Dans ces deux régions, l’activité de tannage est essentiellement pratiquée par les femmes.

Les résultats comptables font ressortir des bilans négatifs pour les tanneries industrielles et un équilibre précaire pour les tanneurs artisanaux.

Une proposition a été faite pour la formulation et la mise en œuvre d’une stratégie d’appui et de renforcement de la chaine de valeurs cuirs et peaux. Des actions ont été proposées pour les différentes catégories de tanneries. Elles portent sur les infrastructures, les équipements de travail et le renforcement des capacités d’organisation et de gestion.

R4A1.2 : Conception d’un modèle de tannerie semi-industrielle péri urbaine

Les TDR de l’étude ont été rédigés et envoyés au SE/CIR pour avis de non objection. Le dossier est resté sans suite et l’activité n’a pas été réalisée.

R4A1.3 : Construction de deux tanneries traditionnelles à Agadez et Zinder de Dadin Serki située à sept (7) km au sud-ouest de Zinder est achevée, réceptionnée mais elle n’est toujours pas occupée au passage de la mission d’évaluation le 30 Octobre 2018. Les tanneurs de Dadin Serki ont fourni le terrain.

Les travaux de construction de la tannerie d’Agadez ont été parachevés à la fin de première décade du mois de Novembre 2018.

 

R5: Un plan de mise à niveau du Centre des Métiers du Cuir et d’Arts du Niger comme centre de national et régional de formation est élaboré

Les prévisions portent notamment sur :

  • La réalisation d’une étude d’évaluation de la situation actuelle du centre

Le PDFCP a élaboré des TDR pour cette activité qui a finalement été financée par le PRODEC avec lequel le projet a travaillé en synergie et complémentarité.

  • l’organisation d’un stage de formation pour huit (08) formateurs au Centre National du Cuir et de la Chaussure (CNCC) à Tunis

Cette activité a effectivement été financée par le projet. La formation a duré 37 jours.

  • l’acquisition et l’installation des équipements complémentaires

Le projet a procédé à l’équipement de l’atelier de tannage du CMCAN en un foulon d’une capacité de 500 peaux/jour, deux cylindres et une ponceuse.

  • la réalisation d’infrastructures complémentaires

Le projet a financé la reprise du mur de clôture, la construction d’une cuisine et de 2 blocs de douche.

 

R6: Un cadre réglementaire et d’appui pour permettre la production et l’exportation des produits à haute valeur ajoutée est élaboré

Un atelier d’élaboration ou mise à jour des textes réglémentaires sur la production et la commercialisation des cuirs et peaux a été organisé à Maradi du 22 au 28 Janvier 2017à Maradi. De cet atelier est sorti un projet de texte qui a d’abord été validé puis transmis au Cabinet du Premier Ministre pour approbation au conseil des Ministres. Le document est toujours dans le circuit.

 

R7. Les risques de dégradation de l’environnemental et de propagation des maladies sont réduits

Plusieurs missions de sensibilisations et une table ronde avec les acteurs de la filière cuirs et peaux ont été réalisées par le BEEI avant le démarrage des travaux de construction des deux nouvelles tanneries de Dadin Serki et d’Agadez.

Il ressort de l’EIES que la construction de ces deux nouvelles tanneries à Dadin Serki et Agadez aura des impacts négatifs sur certaines composantes environnementales, notamment : l’air, le sol, l’eau, la végétation, la faune, mais que ces impacts seront en grande majorité d’importance moindre donc acceptable. Des mesures d’atténuation ont été proposées à travers un Plan de Gestion Environnementale et Sociale articulé autour de quatre composantes principales, à savoir :

  • Un programme d’atténuation et/ou de bonification des impacts ;
  • Un programme de surveillance environnementale ;
  • Un programme de suivi environnemental ;
  • Un programme de renforcement des capacités.

Les travaux de constructuion de la tannerie d’Agadez ne sont pas totalement achevés et celle de Dadin Serki (Zinder) n’est pas encore fonctionnelle. Aucune acivité de suivi de la mise en œuvre du PGES n’a été réalisée.

R8 : La coordination et la gestion du projet sont améliorées

R8A1 Acquisition d’équipements et matériels

Unité informatique

Matériel

Véhicule

Véhicule

1

Matériel et mobilier de bureau

matériel, mobilier

1

Appareil photo numérique

appareil photo

2

Caméra numérique

Camera

R8A2 Entretien équipements et matériels

 Entretien et réparation véhicule

Mois

36 

 Entretien équipement

Mois

36 

R8A3 Missions et suivi

missions UMOCIR (supervision, suivi évaluation des activités,)

Mission

20 

missions de terrain MEL (supervision)

Mission

6

R8A4 Fonctionnement du Comité technique

réunion

18

R8A5 Carburant et lubrifiant

Carburant, lubrifiant fonctionnement

Mois

36 

R8A6 Consommables

 Fournitures de bureau

consommation

36 

consommables Informatiques

consommation

36 

R8A7 Salaires de l’Expert, du comptable, du chauffeur et indemnités du Responsable du volet

Salaire Expert

Mois

36 

Indemnités point focal du volet

Mois

36 

Salaire Comptable

Mois

36 

Salaire Chauffeur

Mois

36 

R8A8 : Etablir une situation de référence de la filière cuirs et peaux

Etude

1

R8A9 : Réaliser des audits annuels

Audits

R8A10 : Réaliser l’évaluation finale du projet

évaluation

Réalisations du projet par région

Conformément à son mandat, le PDFCP a conduit ses activités dans les huit régions du Niger.

  • RÉGION D’AGADEZ:

  • La formation et L’équipement des collecteurs des cuirs et peaux ;
  • L’équipement des abattoirs en kits de dépouille dont chaque kit est composé d’une blouse, une paire de botte, un couteau courbe et une Lime;
  • La formation et l’équipement des femmes maroquinières en machines petit matériel et matière d’œuvre;
  • La construction d’une tannerie traditionnelle: 

 

  • RÉGION DE DIFFA
  • La formation et L’équipement des collecteurs des cuirs et peaux;
  • L’équipement des abattoirs en kits de dépouille dont chaque kit est composé d’une blouse, une paire de botte, un couteau courbe et une Lime;

 

  • RÉGION DE DOSSO
  • Les activités réalisées dans la région de Dosso sont :
  • La construction et l’équipement d’un comptoir des cuirs et peaux;
  • La formation et L’équipement des collecteurs des cuirs et peaux ;
  • La formation et l’équipement de 30 femmes maroquinières en machines petit matériel et matière d’œuvre ;
  • L’équipement des abattoirs en kits de dépouille dont chaque kit est composé d’une blouse, une paire de botte, un couteau courbe et une Lime;

 

  • RÉGION DE MARADI
  • Les réalisations au titre de la Région de Maradi sont :
  • L’équipement du centre de collecte des cuirs et peaux ;
  • La formation et L’équipement des collecteurs des cuirs et peaux,
  • La formation et l’équipement des femmes maroquinières en machines petit matériel et matière d’œuvre;
  • La formation des tanneurs modernes ;
  • L’équipement de l’abattoir Frigorifique de Maradi en 50 kits de dépouille dont chaque kit est composé d’une blouse, une paire de botte, un couteau courbe et une Lime 
  • La réhabilitation du centre de collecte des cuirs et peaux ;
  • La construction d’un centre de TRI des cuirs et peaux au profit de la tannerie Sahélienne des cuirs et peaux;
  • La participation à la foire de Chennai en Inde;
  • La participation de la Tannerie au Conclave Inde Afrique à New-Delhi.

 

  • RÉGION DE TAHOUA
  • Les réalisations au titre de la Région de Tahoua sont entre autre :
  • La construction et l’équipement d’un comptoir des cuirs et peaux;
  • La Formation de 30 tanneurs des tanneries de Tahoua, Magaria Makera et Tamaské en techniques de tannage végétal sans odeur;
  • La formation et L’équipement des collecteurs des cuirs et peaux;
  • La formation et l’équipement des femmes maroquinières en machines petit matériel et matière d’œuvre;
  • L’équipement des abattoirs en kits de dépouille dont chaque kit est composé d’une blouse, une paire de botte, un couteau courbe et une Lime;
  • La formation et l’équipement des membres de la coopérative des maroquiniers handicapés de Tahoua;
  • La réhabilitation du bassin de collecte des eaux usées de la tannerie traditionnelle de la Commune de Tahoua.

 

  • RÉGION DE TILLABERY

Pour la région de Tillabery, les réalisations au titre du Projet sont :

  • La formation et l’équipement des collecteurs des cuirs et peaux ;
  • La Formation et équipement de 30 Femmes maroquinières;
  • L’équipement des abattoirs en kits de dépouille dont chaque kit est composé d’une blouse, une paire de botte, un couteau courbe et une Lime.

 

  • RÉGION DE ZINDER

Les réalisations au titre de la Région de Zinder sont :

  • La construction et l’équipement d’un comptoir des cuirs et peaux;
  • La formation et L’équipement des collecteurs des cuirs et peaux ;
  • La formation et l’équipement des femmes maroquinières en machines petit matériel et matière d’œuvre;
  • L’équipement de l’abattoir Frigorifique de Zinder en 50 kits de dépouille dont chaque kit est composé d’une blouse, une paire de botte, un couteau courbe et une Lime ;
  • La réhabilitation du bassin d’épuration de la Tannerie Mallam Yaro et équipement en produits chimiques;
  • La Formation de 30 tanneurs de Dadin Sarki en tannage sans odeur ;
  • La construction d’une tannerie traditionnelle.

 

  • RÉGION DE NIAMEY

Pour la région de Niamey, les réalisations au titre du Projet sont :

  • La construction d’un comptoir des cuirs et peaux au profit des collecteurs des cuirs et peaux de la Région de Niamey ;
  • La réhabilitation de la Tannerie traditionnelle de la Corniche de Gamkalé ;
  • L’équipement de la Tannerie de la Corniche de Gamkalé en véhicule de transport des peaux, matériel et produits;
  • La formation et l’équipement de 30 tanneurs en techniques de tannage végétal sans odeur;
  • L’équipement du groupement des femmes Maroquinières du village artisanal de Wadata en Machines de couture, petit matériel et en matière ;
  • La formation des femmes artisanes en maroquinerie ;
  • La formation 30 femmes artisanes en techniques de pointage et entretien des machines de couture (pointage) des peaux;
  • La formation et L’équipement des collecteurs des cuirs et peaux ;
  • L’équipement de l’abattoir Frigorifique de Niamey en matériel de dépouille (couteaux courbe, lime, blouse, paire de botte).

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Search